mardi 24 mars 2009


BLANC

Ouvrons cette avant dernière ronde des couleurs avec mes amies du Jardin sur la couleur blanche.

Ce qui me vient instantanément à l'esprit, c'est le blanc des nuages que nous avons ici en Bretagne nord, ceux de l'été plus particulièrement.

Il vous faut imaginer un ciel d'un bleu pur dans lequel le regard se perd tant il est immense.

Puis, faire un zoom arrière et admirer ces énormes nuages blancs gonflés de formes arrondies qui s'y sont installés.

Ils n'en finissent plus de volutes et d'arabesques, et je me perds à y trouver des visages, des paysages, des animaux.
L'imagination fait le reste, le vent aidant, les formes vont évoluer, et j'en oublie presque qu'une heure a passé le nez en l'air.

Mon rêve d'enfant, m'asseoir sur ces joues gonflées de blanc et y passer ce qui me reste de temps.

Et puis, il y a l'écume d'un blanc mousseux que laissent derrière eux les bateaux et les chaluts lorsqu'ils prennent de la vitesse sur cette mer qui m'impressionne et que j'ai appris à aimer et à craindre tout autant.

Repenser aux déferlantes qui claquent sur les rochers lors des grandes marées, et à ce bouillonnement d'une blancheur immaculée qui s'engouffre dans tout ce qui n'offre pas de résistance.

Se laisser porter par les vagues, s'abandonner, ne pas résister quand elles viendront me faire vasciller, leur faire croire que je ne m'y attendais pas. Jouer avec elles encore et toujours.

Le blanc est souvent complice de la mer et du ciel dans cette partie de la Bretagne.

Voilà quelle est ma couleur blanche, je la partage avec vous.

12 commentaires:

MinnieM a dit…

c'est vrai que la Bretagne se décline en bleu et blanc !!!
bisoussss

Anonyme a dit…

les nuages, les merveilleux nuages, merci voisine poète...tes mots sont blancs et purs et beaux, comme ta photo...bisou

paisible

Francoise a dit…

comme c'est beau !!!! ça me fait rêver ce blanc qui marie la mer et le ciel ...

Anonyme a dit…

trop beau ton christ!!!!!!!!!!!!
pour ce qui est de la mer qui moutonne, c'est vrai que les côtes bretonnes sont particulièrement voluptueuses. J'aime rester des heures assise sur la plage à voir mourir ces vagues dans ce doux murmure bab

Glycérine a dit…

Je ne me lasse pas de ta façon d'écrire.. et tes photos sont superbes.. merci

Lise a dit…

et ensuite, après le tumulte de l'océan et avoir observé les gros nuages en voyage, fouler l'herbe verte et entrer dans le monastère. Silence. Christ de marbre immobile ...

Merci pour ce récit !
bises

MyriamMamantoine a dit…

jOli portrait de ton blanc, je me laisse porter par les mots, je partage le même blanc. Merci

cereluna a dit…

joli txte pour un joli blanc on en vois des choses dans les nuages

Pascale a dit…

Les ombres sur ton christ sont très belles...Splendide photo!

many a dit…

Les vagues c'est vrai. Celles qui écument et nous font rêver. Celles dont on ne se lasse pas....

Coeurs et âmes a dit…

Bonjour,
Tout d'abord félicitations pour vos très belles photos et l'atmosphère qui se dégage de votre blog.
Un tout petit détail cependant dont je souhaite vous parler sans créer de problème ni de polémique.
J'ai un blog ouvert depuis Octobre 2007 qui porte exactement le même nom que celui que vous avez ouvert en début d'année. Je crains qu'il y ait confusion et que certaines personnes m'attribuent la "paternité" ou plutôt la "maternité" du vôtre.

rafy a dit…

belle interprétation ...